en papier kraft, costumes

   "la fille de l'opéra " de Germaine Tailleferre
par La Classe de Chant Lyrique du conservatoire d'Epinal
mise en scène de Fred Flusin

Fred avait l'idée de  costumes entièrement en papier kraft ;
Les chanteurs étaient sceptiques .
Qu'allait-on leur mettre sur le dos ?

Et puis avec juste du kraft  , des ciseaux et une agrafeuse, les costumes ont été directement travaillés sur les comédiens . Jouer avec les plis , froisser, découper dans la masse , le matériau offre une multitude de possibilités. Je me prends à l'exercice avec plaisir .Aidée de Dame Christina en "petite main dynamique" , c'est une grande joie de tous les habiller de papier.
Les chanteurs sont ravis .


Sophie et Gaétan , grandioses, Poupone et Mistouflet





arrivée des merlans et des bottiers coiffés d'énormes chapeaux



Serge dans son costume rigide




la mère et le père 










Luc et son piano , habillés de kraft

Commentaires

  1. C’est épatant !! et peut être un peu bruyant ? !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui bruyant un peu c'est certain !
      mais le kraft devient mou à force de le manipuler

      Supprimer
  2. Fabuleux !!! Ça devait être un moment extraordinaire.
    Juste une petite remarque : tu étais "sceptique", et non "septique", réservé aux fosses ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés